Étude Thales 2019
sur la sécurité du
cloud dans le monde

Seules 49% des entreprises chiffrent leurs données sensibles dans le cloud

Une nouvelle étude menée par Thales et le Ponemon Institue a révélé une disparité entre la croissance rapide des données enregistrées dans le cloud et l’approche des entreprises pour protéger les informations sensibles.

  • Les entreprises tirent clairement parti de la multiplication des options cloud à leur disposition, mais elles ne prennent pas les mesures de sécurité adéquates pour répondre à leurs propres craintes concernant les risques inhérents.
  • Laissant clairement la responsabilité de la protection de leurs données à leurs fournisseurs de services cloud, il est extrêmement préoccupant de constater que la sécurité informatique n’est pas un facteur qu’elles considèrent comme important au moment de la sélection de ces derniers.
  • Quel que soit le modèle ou le fournisseur de services cloud, la responsabilité de la sécurité des données de votre entreprise dans le cloud vous incombe.
  • En cas de fuite de données, la réputation des entreprises est directement en jeu. Elles devraient donc mieux contrôler leur sécurité et la propriété de leurs clés de chiffrement.
Étude Thales 2019 sur la sécurité du cloud dans le monde

Téléchargez le rapport complet pour découvrir l’analyse des experts

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT

Étude Thales 2019 sur la sécurité du cloud dans le monde

Résultats clés

Les entreprises tirent parti du cloud, mais n’appliquent pas les mesures de sécurité adéquates

48%

des données des entreprises sont stockées dans le cloud, contre 35 % il y a trois ans

49%

des entreprises chiffrent leurs données sensibles dans le cloud

Les entreprises restent responsables de la sécurité de leur données dans le cloud, quel que soit le fournisseur

53%

des entreprises contrôlent les clés de chiffrement lorsque les données sont chiffrées dans le cloud,

78%

d’entre elles affirment qu’il est important de conserver la propriété des clés de chiffrement

Les entreprises utilisent 29 applications cloud en moyenne, contre 27 il y a deux ans. Plus de 10% en comptent plus de 50, et aux États-Unis, la moyenne est de 41.

Les entreprises ont du mal à réduire la complexité de la gestion des réglementations relatives à la confidentialité et à la protection des données dans l’environnement cloud

46%

ont révélé que le fait de stocker des données de clients dans le cloud les exposait à davantage de risques en matière de sécurité et de conformité (56%)

cloud environment
44%

des entreprises prennent des précautions lorsqu’elles partagent des informations sensibles avec des tiers

Téléchargez l’infographie complète pour en savoir plus

Regarder la vidéo

À propos de l’étude Thales 2019 sur la sécurité du cloud dans le monde

Thales s’est associée au Ponemon Institute, un spécialiste indépendant des études de marché dans le secteur des technologies, pour comprendre les tendances relatives à la gouvernance et aux pratiques en matière de sécurité dans le cloud, en interrogeant plus de 3 300 professionnels des technologies de l’information et de la sécurité informatique dans 8 pays.

Étude Thales 2019 sur la sécurité du cloud dans le monde